© 2020 Ivan Loncle, Nantes | Graphiste DA - illustrateur | ivan.loncle@gmail.com

  • ivanloncle

Un logo pour la vie ?

La création d'un logo, c'est d'abord une rencontre, avec un (bon :) graphiste et puis ensuite on raconte un peu sa vie, on explique tout ce que le petit graphisme devrait raconter, évoquer, induire, résumer... (vous avez dit résumer?!)


Des déclinaisons traditionnelles

Mais là n'est pas la question du jour, le sujet de ce premier post. Traditionnellement on se concentre sur un logo, une réalisation finale, qui sera unique et intouchable, préservée par sa zone de sécurité* et dégustée par le regard perçant du client. Mais ce cher petit logo aura besoin d'être décliné, par exemple en version négative, pour s'accorder à tous les supports, ou bien encore en blanc. La version noire a aussi ses usages, même s'ils s'amenuisent avec le temps : on ne fait plus trop référence aux fax, mais aujourd'hui on se tourne plutôt vers la tampographie ou divers marquages en sérigraphie.

Et voilà, toutes les déclinaisons commandées par votre client sont livrées.


En voici un bon exemple, pour le CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie): Les habituelles déclinaisons sont réalisées. Je dis habituelles car justement les usages changent, pas tant du côté des clients que dans leurs supports de communication, et donc dans la façon de mettre en oeuvre le cher logo.

Ici typiquement nous avons à faire à un logo horizontal, dont la visibilité risque fort d'être mise à mal lorsqu'il sera utilisé sur les réseaux sociaux. Regardez plutôt ce qui se passe dans ces deux cas:


Dans le premier cas, bien qu'il ait été conçu en format carré, donc plutôt adapté aux formats de vignettes des réseaux sociaux, eh bien on ne le lit pas ! Bien sûr si vous êtes un client fidèle vous reconnaîtrez cette sombre pastille digne de Batman un jour d'orage, mais sinon, que reste-t-il de l'image de la boutique? Du graphisme du logo original? De la teinte bordeaux choisie avec soin? Un rond noir sur Facebook, autant dire pas grand chose. On peut penser que le logo a d'abord été conçu pour une enseigne, des prospectus, où il remplissait tout à fait sa fonction. En version pastille, c'est une autre affaire.

Même chose pour le logo de droite. Ce café arbore un logo coloré, joli mais à la lisibilité limitée, à mon sens. Mais ce logo a été conçu dans un format rectangle, du coup peu adapté au réseaux sociaux. Dans sa version originale (que je n'ai pas retrouvée) il apparaissait même coupé aux extrémités, ce qui est du plus mauvais effet!

Alors, me direz-vous, il faut tout recommencer? Tout jeter au compost? Mais pas du tout!


A usages différents, conceptions différentes

Il faut simplement reconnaître que le logo de votre vitrine, de votre carte de visite ou de votre véhicule n'est pas utilisable à l'identique dans tous les usages. Il peut être remanié, décliné, ses éléments peuvent être réagencés. Parfois il peut même y gagner en puissance. Et donner envie de modifier pour de bon son logo d'origine!

Il faut donc, et ce dès la commande initiale, penser à tous les usages, pour décliner si besoin l'idée de départ. Cela évite entre autres de bricoler hâtivement son fichier d'origine pour fournir une version aussi peu satisfaisante que peu efficace. Créer une variante demande du doigté, ça ne se travaille pas à la va-vite car une version prévue pour un usage temporaire peut aussi emporter les suffrages de votre clientèle.

Voici ci-dessous un exemple d'une marque connue qui n'a pas hésité à retoucher son logo. Qui sait d'ailleurs si la prochaine étape ne sera pas celle d'un pictogramme sans le nom de la marque ? Ce ne serait pas la première fois!

En ce qui vous concerne, pensez bien, lors de cette étape de design de variations de votre logo, qu'il ne s'agit pas d'en profiter (sournoisement bien sûr !) pour y incorporer des éléments qui avaient été mis de côté lors du design de votre logo initial. Il ne s'agit pas d'une seconde manche! Votre graphiste doit réutiliser les mêmes éléments (couleurs, polices, formes) que dans la version d'origine. Un client est vite déstabilisé par des changements brutaux, inattendus et inexpliqués. Il faut donc chercher à le rassurer d'une part, et si possible être davantage visible!

---


* Une zone de sécurité est un espace libre laissé autour d'un logo pour garantir sa meilleure lisibilité. Cette zone reste idéalement blanche, sans texte ni image tramée.

(Je choisis mes exemples uniquement pour étayer mes propos. Parfois je connais les sociétés, citées, ou pas. Et mes commentaires sur leur image graphique n'ont rien à voir avec la qualité de leurs prestations !)

#logo #logodesign #imagedemarque #mobilelogo #webidentity #identitereseauxsociaux #multiplateforme #identitegraphique

0 views